Eglise Saint Nicolas et la Place Sainte Anne

2022-1-01 2022-12-31


Place Sainte Anne
85100LES SABLES D'OLONNE

Construite en 1623, dédiée à Sainte Anne, sa vocation à St Nicolas (patron des pêcheurs) date du XVIIIe siècle. Sur la Place Sainte Anne, la fresque en trompe l'oeil d'une surface de 120m², retrace la vie quotidienne des habitants du quartier.

L'église est ouverte du lundi au samedi de 9h à 18h, et le dimanche de 9h à 12h.


LE SAVIEZ-VOUS de notre Guide conférencière Priscilla Giboteau :
Depuis 1997, une fresque en trompe l’œil orne la Place Sainte-Anne à la Chaume.
Cette fresque de 120m², est l’œuvre de l’artiste chaumois Manfred Landreau.
Elle fut réalisée, à son initiative en accord avec la municipalité, pour valoriser les pignons d’une maison dégagés à la suite de travaux d’aménagement de la place Sainte-Anne.
Il mit presque une année à la réaliser.
Plus qu’un simple trompe l’œil, cette fresque est un véritable hommage au quartier et à ses habitants.
On retrouve de nombreuses personnalités locales ou plutôt « figures de face » chaumoises :
- Pierrot Boulineau « maire de la commune libre de la Chaume » avec son papillon bleu, blanc rouge à la poitrine ;
- Eliane Lefèvre dite « La Crabotte » derrière le comptoir ;
- à sa porte, le marin et peintre Paul-Emile Pajot.
- 3 « papott’ » : les 2 enfants de l’artiste, jolies têtes blondes de la « Rue t’as qu’à croire »,
- au premier plan, un petit gars qui est le seul à ne pas être chaumois : il fut immortalisé par le photographe Henri Cartier-Bresson, rue Mouffetard à Paris en 1952.
Manfred Landreau l’a ici reproduit en remplaçant une de ses bouteilles par un panier de sardines à la chaumoise !

De nombreux éléments nous rappellent l’ambiance du quartier :
- murs en pierre de lest,
- roses trémières,
- petits métiers comme la marchande de poissons, autant de détails qui font échos à la vie quotidienne d’antan jusqu’à la buvette « Chez Marie-Ange » qui existait, non loin, en bas de la rue Alfred Roux (ancienne rue de l’Epicerie) et tenue par la fameuse Marie-Ange.
Depuis juillet 2015, une autre fresque lui fait face et orne un transformateur électrique.
Elle est l’œuvre de l’artiste muraliste Frédéric Poulnais qui a reproduit un dessin de l’artiste illustrateur de BD : Polpino.
Vous reconnaitrez sans doute le fameux « Alban d’merlu », vieux loup de mer mis en scène chaque semaine dans le Journal des Sables qui, ici, vient acheter ses articles de pêche chez « Moulineau ».

Dernière mise à jour : 29/12/2021 à 10h36

Caractéristiques

  • Guide Touristique MAJ
    • 2022
  • Thèmes des sites et monuments historiques
    • Eglise
  • Repère PLAN
    • Lettre + Chiffre : O4

Bus Oléane Mobilités

    • Bus Juillet/Août - n° ligne
    • Place d'Armes à 110m
  • Place d'Armes à 110m
    • Bus de Septembre à Juin - n° ligne